Guide du Prince Malchezaar à Karazhan dans Burning Crusade

Prince Malchezaar est théoriquement le dernier boss de Karazhan. Certes, il existe Plaie-de-Nuit si on veut tout terminer, mais Malchezaar est généralement tué avant. Pour l'invoquer, il faut valider Moroes, l'Opéra, le Conservateur et l'Échiquier. Retrouvez ci-dessous nos conseils pour les Tanks, classes à dégâts et soigneurs pour venir à bout de cette rencontre.


1. Guide rapide de Prince Malchezaar par rôle

  • Tank : Évitez les infernaux. Éloignez-vous des Novas de l'ombre. Utilisez vos cooldowns défensifs en phase 2. Utilisez des debuffs physiques si possible. Bougez le boss afin qu'il y ait toujours des zones sûres pour les autres joueurs de mêlée.
  • DPS : Évitez les infernaux. Éloignez-vous des Novas de l'ombre, surtout lors du debuff Affaiblir (1 pv). Prévenez les soigneurs si vous êtes ciblés par les haches en phase 3.
  • Heal : Évitez les infernaux. Éloignez-vous des Novas de l'ombre. Dissipez Mot de l'ombre : Douleur lors des phases 2 et 3. Soignez à mort le tank en phase 2. Essayez quand même de garder du mana pour la phase 3.

Pour les loots, découvrez la table de butin de Prince Malchezaar.


2. Stratégie de Prince Malchezaar

Voici donc le Prince Malchezaar, la fameuse ombre démoniaque qui hante la tour de Karazhan. En général, on passe les boss optionnels que sont Terestian et Dédain-de-néant (enfin Netherspite pour les anglophones) pour aller généralement faire le prince. C'est en effet lui qui loote les items du heaume T4 et plein de très beaux items (ilvl des loots supérieurs aux autres boss de l'instance), du coup l'appât du gain y est plus fort.

Question trash, je vous avais laissé juste à la salle de l'échiquier. Il ne reste que 3 ou 4 packs de trashs avant le Prince, constitués de une ou deux bestioles, comme celles d'Arcatraz. Aucune difficulté sur les trashs eux-mêmes, les sales bestioles tapent fort, donc faites bien attention au MT (surtout pour les packs où elles sont seules), elles font quelques AoE autour d'elles, donc soignez de temps en temps les cacs, mais vraiment rien de difficile. Une belle petite surprise nous attend du point de vue architectural lorsqu'on se retrouve dehors, en haut de la petite tour, on peut voir en bas, tout en bas, le chemin de ronde que l'on parcourt avant d'arriver à Curator, très sympathique ! Nous voici enfin devant le fameux Malchezaar.

D'un point de vue roleplay, à première vue, il n'a pas l'air si terrible que ça, ça n'est qu'un bête démon humanoïde de type Eredar. Pas aussi grandiose qu'un Ragnaros ou un Nefarian, mais bon, il nous restera le très beau dragon d'os à venir. Point de vue gameplay, il vous faudra pour le tuer un tank bien équipé, des gros dps (il a beaucoup de points de vie) et un peu de chance aussi.


2.1. Aptitudes de Prince Malchezaar

Première aptitude : il invoque des infernaux toutes les 45 secondes qui se posent sur la terrasse et restent immobiles en faisant des AoE réguliers tout autour d'eux. Chaque infernal dépop au bout de 3 minutes, il doit donc y en avoir toujours 3 ou 4 pendant le combat. Pensez à vous déplacer si jamais un infernal pop près du tank ou près du groupe de dps/heal. Lors de la troisième phase (à 30% de la vie du boss), les infernaux popent toutes les 20 secondes, il faut donc tuer le boss très rapidement avant d'être débordé par le nombre d'infernaux. Le combat repose donc un peu sur la chance histoire de savoir où les infernaux vont arriver (surtout sur la 3ème phase).

A part ça, le prince balance régulièrement un debuff qui dure 7 secondes sur 5 personnes du raid. Ce debuff laisse les joueurs à 1 point de vie et insoignable (ils regagnent tous les points de vie perdus après les 7 secondes). La personne en tête d'aggro ne prend pas ce debuff, donc il est impératif que personne ne reprenne l'aggro de tout le combat sous peine de voir le MT prendre le debuff. Je répète pour le mage là-bas derrière : pas de reprise d'aggro. Merci. 

Trois secondes après le debuff, Malchezaar balance une nova d'ombre qui fait 3K de dégâts à tous les joueurs à moins de 30 mètres de lui. Les dps distance et healers doivent déjà être à plus de 30 mètres, par contre, les cacs qui reçoivent le debuff doivent se dépêcher de s'éloigner avant de recevoir la nova (tout en évitant les AoE des infernaux bien sûr : avec 1 point de vie, on fait pas long feu). Pas toujours évident. De plus, la volée d'ombre génère un knockback, le MT devra donc se placer contre un mur (ouais, ça commence à faire beaucoup de contraintes de placement). 

Dernière petite spécificité, il balance un DoT sur le MT de temps en temps qu'il faudra faire dispell rapidement par un prêtre ou un paladin. Evidemment, le sort de dispell ayant une portée inférieure à 30 mètres, le dispelleur devra s'avancer pius se reculer à chaque fois, charmant :)


2.2. Phases du combat

Le combat se déroule en trois phases. Dans la phase 1, c'est tout comme j'ai indiqué précédemment, rien de plus.

À partir de 60%, on passe en phase 2. Malchezaar invoque des masses lui permettant de balancer des fracasses armure sur le MT, de faire des cleaves et de taper comme une brute. Lâchez vos dps pour le down rapidement, il fait vraiment très mal pendant cette phase et les 3 healers seront concentrés sur le MT (entre les cleave, l'armure en moins sur le MT et les enchainements, il est facile de passer de 15K à 0 en un rien de temps). 

À partir de 30%, on passe en phase 3. Malchezaar balance ses masses sur un joueur du raid au lieu de les utiliser sur le MT. le MT reprendra donc les mêmes dégâts qu'en phase 1. Par contre, les healers devront soigner fortement le joueur qui se prend des coups de masse. Et en même temps, vous aurez vraisemblablement besoin de vous déplacer pour éviter les infernaux qui sont en train de pop très rapidement. Les dps redoubleront encore d'effort pour le finir le plus vite possible (course contre la montre, contre les infernaux). Heureusement, il n'y a plus de debuff à 1 point de vie (ça aurait été un peu dur sinon).

Voilà, vous savez tout. La fin du combat est vraiment très très réussie. Ca devient un véritable enfer. On voit des infernaux partout, des masses qui attaquent n'importe qui. Bien sûr les dots sur le MT, les debuffs et les novas d'ombre continuent... Bref, un beau final !

Quelques idées supplémentaires : il est fréquent d'utiliser un flacon des titans sur le MT pour les premiers down, le boss tape vraiment très fort et ça fait vraiment mal. Le MT peut aussi utiliser une potion de bouclier de terre (up d'armure) pendant la 2ème phase lorsque le boss balance des fracasses armure et potions de vie en tout genre pour la fin apocalyptique. 

Question heal, mettez les 3 healers sur le tank (pas plus de 3 healers sinon, vous n'aurez pas assez de dps pour finir le boss en 3ème phase) et un chargé de healer le raid. En l'occurrence le druide est une bonne option pour ça grâce à tous ses hots. À l'époque du patch 2.1, j'avais sur ce boss la technique du stack de 3 fleurs de vie, c'était monstrueux avec +1400 aux soins. En balançant une fleur de vie toutes les 6 secondes, ça me laissait le temps de healer d'autres cibles ou de faire un heal supplémentaire sur le MT tout en fournissant presque 600 pv par seconde au MT. J'ai fini avec 40% du heal effectué (les autres healers étant à 25% + le MT et les diverses broutilles), tout simplement monstrueux. À vérifier si c'est faisable dans BC Classic ou pas.


Cette page a été mise à jour le 2 juin 2021 à 14h56
Cette page a été créée le 7 mai 2021 à 10h23
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cet article !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.545.384 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.