Guide de Hakkar à Zul'Gurub

Guide de Hakkar

1. Zul'Gurub
11. Hakkar
 

Vous voici devant le dernier boss de Zul'Gurub, Hakkar. Avant de pouvoir profiter de ses jolis loots, il va falloir le zigouiller. Le combat tourne autour du Sang vicié, un drain de vie que vous allez devoir retourner contre le boss, tout en gérant le sang vicié (DD+DoT) et les tanks qui vont se faire contrôler régulièrement. 

Découvrez la table de butin de Hakkar.


1. Guide stratégique de Hakkar

1.1. Aptitudes de Hakkar

  • Sang vicié : Un sort qui inflige approximativement 900-1100 de dégâts directs, ainsi qu'un DoT pour 200 de dégâts toutes les deux secondes qui frappe plusieurs joueurs.
  • Siphon de sang : Toutes les 90 secondes à partir du pull d'Hakkar, le boss va lancer un Siphon de sang via les Fils d'Hakkar sur tout le raid. À la base, c'est un drain qui est canalisé pendant 8 secondes qui fait 200 de dégâts par seconde, étourdit et soigne Hakkar de 1000 par seconde. Cependant, si le joueur est affecté par le poison d'Hakkar, l'effet est inversé et Hakkar encaissera des dégâts. L'étourdissement existe toujours mais Hakkar encaisse 200 de dégâts par seconde. 
  • Rendre fou : Un contrôle mental impossible à dissiper qui frappera la personne la plus haute sur la liste d'aggro. Cela augmente la vitesse de déplacement de 150% et la vitesse d'attaque de 100%, mais a surtout pour effet de retourner le joueur contre ses coéquipiers. Pendant le contrôle, le joueur perd évidemment l'aggro, mais il le reprendra à l'expiration du debuff. Vous devez donc avoir des Off Tanks pour reprendre Hakkar pendant que le Main Tank est contrôlé.

Après 10 minutes, Hakkar va Enrager. Ses dégâts vont exploser et engendrera inévitablement le wipe du raid. Vous devez donc le vaincre en moins de 10 minutes.


1.2. Aptitudes supplémentaires liées aux Aspects encore en vie

Si vous n'avez pas tué un des Aspects, Hakkar va bénéficier d'autres aptitudes. Plus vous zappez les boss, plus le combat sera difficile. Voici les capacités supplémentaires en fonction des Aspects:

  • Jeklik : Une AoE de 1200 à 2000 de dégâts avec un Silence de 8 secondes.
  • Venoxis : Un poison de 800 dégâts sur le raid.
  • Mar'li : Un étourdissement de 6 secondes sur le personnage qui se trouve en premier sur la liste d'aggro.
  • Thekal : Hakkar peut devenir fou, augmentant sa vitesse d'attaque de 150%.
  • Arlokk : Un Suriner qui wipe l'aggro du tank.


1.3. Tactique de combat

Le raid se positionnera en plusieurs groupes dispersés derrière les Tanks. L'idée est de réduire le nombre de joueurs touchés par Sang vicié.

Lorsque le combat commence, soyez attentif à l'état de votre Main Tank. S'il est contrôlé, métamorphosez-le rapidement pour qu'il ne nuise pas au raid. Les Off Tanks désignés doivent alors reprendre l'aggro le temps que le MT retrouve ses esprits (il faudra alors dissiper le MC appliqué par le raid). On notera qu'il est important que les tanks lancent Cri d'intimidation systématiquement après le cooldown, pour éviter que Hakkar utilise cette aptitude contre le raid.

Cependant, la clé du combat réside dans la bonne gestion de Siphon de sang. Lorsque les Fils d'Hakkar vont apparaître, vous devez les pull vers le raid et les tuer. En mourant, ils vont déposer un poison dans leur sillage, lequel affectera tous les joueurs dans un certain rayon (plongez dedans rapidement).  Habituellement, on dissipe l'effet de ce genre de DoT, mais cette fois, vous devez le garder car il permettra de descendre les points de vie du boss si ce dernier draine la vie de suffisamment de joueurs infectés. Le secret de la stratégie consiste à pull un Fils d'Hakkar quelques secondes avant qu'Hakkar balance Siphon de sang, ce qui intervient toutes les 90 secondes après le début du combat. Vous pouvez aussi MC un Fils d'Hakkar et le garder près du raid pour le tuer au bon moment. À vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.

Hakkar crachera fréquemment du sang vicié sur les membres du raid, infligeant une grande quantité de dégâts d'ombre. Disperser le raid pour limiter le nombre de personnes pouvant être touchées peut aider, mais aussi provoquer des problèmes pour recevoir le poison. Une bonne stratégie consiste à garder les prêtres au centre, plutôt vers l'arrière, afin qu'ils n'aient pas à se déplacer pour obtenir le poison, et à placer le DPS à distance des deux côtés et plus près de Hakkar. Comme pour de nombreux combats de boss, limiter les dégâts de l'attaque AoE est crucial. L'attaque de sang vicié inflige environ 2000 points de dégâts à un joueur au total. Si de nombreux joueurs sont affectés, il faudra soigner tout le monde, ce qui va mettre une grosse pression sur les soigneurs.

Plus vous aurez de joueurs empoisonnés, plus Hakkar se blessera tout seul. Vous avez besoin d'un minimum de trois joueurs empoisonnés, sinon Hakkar se soignera, mais il faut idéalement bien plus de joueurs empoisonnés, pour monter les dégâts totaux à 20-25% des PV de Hakkar. Ce sera d'autant moins de DPS à faire.

Une bonne gestion du Sang vicié est indispensable, mais vous devez aussi garder vos tanks en vie. Si à un moment donné du combat, deux de vos trois tanks sont morts, vous êtes très mal barré ^^


2. L'épidémie du Sang Vicié

2.1. World of Warcraft, 13 septembre 2005

Tout se passe bien sur WoW. Avec deux millions de joueurs actifs, le MMORPG a démarré une ascension qui le fera devenir un véritable phénomène de l'industrie vidéoludique.

En cette rentrée 2005, Blizzard décide de déployer le patch 1.7.0, lequel apporte notamment un nouveau raid, Zul'Gurub. Le dernier boss se nomme Hakkar et dispose d'une capacité nommée Sang Vicié (Corrupted Blood), laquelle inflige non seulement des dégâts sur la durée, mais se transmet surtout d'un joueur à l'autre si tant est qu'ils sont suffisamment proches.

En théorie, la transmission de la maladie ne peut se faire qu'à l'intérieur de l'instance. Mais Blizzard a oublié un détail qui va changer le cours de l'histoire. En effet, si un Démoniste ou un Chasseur fait disparaître son familier lorsque celui-ci est contaminé, la contamination est mise en pause et peut réapparaître si le familier est à nouveau invoqué en dehors de Zul'Gurub.

Ce qui devait arriver arriva. La maladie arrive rapidement dans les capitales et va se répandre comme une traînée de poudre. Des lieux comme les banques ou les hôtels des ventes deviennent des foyers d'infection et la maladie est si dangereuse qu'elle tue rapidement les personnages de bas niveau. Pire, les PNJ peuvent être contaminés également et bien que ces derniers ne peuvent pas mourir, ils peuvent à leur tour transmettre le Sang Vicié à d'autres joueurs.

Pendant plusieurs jours, les joueurs se mettent à éviter les grandes villes. Chacun va d'ailleurs réagir différemment, au point que certains médecins vont s'intéresser de près à la situation, voyant que les joueurs réagissent de la même façon que si une épidémie IRL venait à se répandre. Une partie de la communauté s'exile dans de petits villages, des soigneurs offrent leurs services tandis que d'autres personnes s'amusent à répandre la maladie autant que possible ^^

Blizzard tentera de répondre au problème en invitant les joueurs infectés à se mettre en quarantaine, mais cela n'aura pas l'effet escompté. Ce n'est finalement qu'avec une série de correctifs et un redémarrage des royaumes que Blizzard parviendra à mettre fin à l'épidémie. En octobre, Blizzard déploiera un nouveau patch afin de corriger le bug permettant à la technique d’Hakkar de cibler les familiers.




Cette page a été mise à jour le 31 août 2020 à 15h22
Cette page a été créée le 7 avril 2020 à 17h16
5 commentaires - [Poster un commentaire]


Membre
Bobbymoore #164
Posté le mardi 7 avril 2020 à 17h41  -  #1
7

Cette affaire d'épidémie est incroyable. Elle a été relayée dans des revues scientifiques sérieuses, est devenue une référence pour prédire les comportements humains (et même liés au coronavirus).

Je n'ai pas connu cette épidémie mais j'ai bien connu celle des zombies pour le pré-lancement de woTLK. C'était aussi l'hécatombe et du haut de mes 15 ans, c'était à peine croyable qu'un jeu puisse faire ça à ses joueurs. Tout le monde était mort à Stormwind et Orgri, les canaux de discussion étaient inondés de questions là-dessus (certains pensaient à une invasion massive de la faction adverse ou un bug). 

Sous Skype à l'époque avec quelques joueurs (de mon âge), certains pleuraient même car ils n'arrivaient pas à sortir de ce "cauchemar".

Bref, j'y étais.


Membre
Zigger #194
Posté le mardi 7 avril 2020 à 19h15  -  #2
2

Ahhhh la bonne vieille peste du sang viciée   


Membre
Tanghart #422
Posté le jeudi 16 avril 2020 à 15h49  -  #3
1

J'avais contaminé thunderbluff avec ca:/ Etant pressé de me déco, et ayant besoin de rien sur Hakkar j'ai tp dans la foulé. Par chance peu de personne a cette heure la.



Membre
Valiendra #389
Posté le jeudi 16 avril 2020 à 17h36  -  #4
3

ça serait de bon ton dans les temps qui courent que mystérieusement, ce bug réapparaisse x)


Membre
Scratorius #262
Posté le jeudi 16 avril 2020 à 21h49  -  #5
1

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.132.130 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.