The World of Warcraft Diary : L'histoire du développement de WoW pour 8,90 €

JudgeHype | 29/08/2019 à 14h55 - 14

Je me souviens que certains d'entre-vous étaient très intéressés par The World of Warcraft Diary, ce livre écrit par John Staats, développeur ayant travaillé sur WoW Vanilla. En début d'année, seules les personnes qui avaient participé au Kickstarter avait pu mettre les mains sur le précieux bouquins, véritable mine d'or pour les fans du MMORPG de Blizzard.

Depuis le début de l'été, sachez que tout le monde peut désormais mettre la main dessus, moyennant quelques espèces sonnantes et trébuchantes. Le livre a en effet débarqué sur Amazon au format Kindle ou relié, cette dernière nécessitant aussi des frais de port tournant entre 10 et 15 dollars US si vous habitez en Europe.

La version Kindle est nettement plus abordable et franchement, le contenu vaut largement la dépense. Pendant plus de 300 pages, l'auteur revient sur la genèse du jeu, ainsi que sur son développement, long et difficile. C'est rempli d'anecdotes et vous apprendrez beaucoup de choses. Notez toutefois que le The World of Warcraft Diary est exclusivement disponible en anglais pour l'instant.

Je vous propose de jeter un oeil à plusieurs photos, ainsi qu'à mes propos publiés l'année dernière, au cas où vous seriez passé à côté. Cela vous donnera peut-être envie d'en savoir plus et de vous procurer le livre à sa sortie.


L'auteur aborde d'innombrables sujets, à commencer par une analyse sur la difficulté de créer un jeu en ligne massivement multijoueur. Il explique ainsi combien les MMORPG sont complexes, les joueurs ne s'imaginant pas un seul instant les problèmes auxquels sont confrontés les développeurs.

La Team 2 a bien entendu été inspirée par les MMORPG de l'époque, Ultima Online et Everquest en tête. Alors que pour certains jeux les développeurs travaillaient chacun dans leur bureau, il a été décidé que pour WoW, tout le monde bosserait dans une même salle afin de développer l'esprit collaboratif. Notez qu'on est ici en juillet 1999 et qu'on parle d'une équipe d'une douzaine de personnes. On est à des années-lumières de la machine qu'est devenue WoW après sa sortie en 2004.

John revient ensuite, mois après mois, sur le développement de World of Warcraft depuis son arrivée chez Blizzard en mars 2001. Il aborde même le cas de Nomad, un RPG abandonné où le joueur contrôlait trois personnages, accompagnant ses propos d'un des seuls screenshots du jeu qui existent encore (voir ci-contre).

Pendant les premiers mois, il a fallu décider du type d'univers qui allait être créé, tout en analysant comment la concurrence évoluait, par exemple en passant du temps sur des titres comme Anarchy Online lors de leur sortie.

Le livre est rempli d'anecdotes intéressantes et d'images, à l'instar d'un logo "World of Warcraft: Into the Maelstrom" qui aurait pu être le titre initial du jeu. C'est passionnant de voir le jeu prendre forme, The World of Warcraft Diary étant illustré de nombreuses images rares, voire inédites.

John revient également sur certaines dates importantes de l'histoire du jeu. Je pense par exemple à sa présentation lors de l'ECTS de Londres en 2001. On imagine aisément la pression qui devait peser sur l'équipe à quelques heures de l'annonce... surtout quand elle a appris que Vivendi, à qui appartenait Blizzard à l'époque, avait envoyé un communiqué de presse à plusieurs sociétés pour dévoiler les fonctionnalités de World of Warcraft. Heureusement, le leak est passé relativement inaperçu à l'époque en Europe.

L'auteur passe en revue les événements, heureux ou malheureux, qui ont pu se dérouler sous ses yeux au fil des ans et jusqu'à la sortie de World of Warcraft. Je suis loin d'avoir fait le tour du livre, mais j'avais tout de même envie de vous en proposer mes premières, et excellentes, impressions.

J'ai aussi beaucoup aimé les images qui, malgré une résolution assez basse, permettent de se plonger dans une autre époque. Sur les images ci-dessous, vous pouvez découvrir une carte d'Azeroth placée dans les locaux de Blizzard en 1999 ou encore d'un des tous premiers screenshots de WoW, quand le jeu utilisait encore le moteur de Warcraft III.

14 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.066.768 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.