Blizzard prend des mesures envers plus de 74.000 comptes World of Warcraft

Comment se déroule le processus de suspension et de bannissement ?
Arkentass | 18/06/2020 à 10h00 - 26

Comme l'indique Kaivax dans un message publié cette nuit sur les forums officiels, des mesures ont récemment été prises à l'encontre de joueurs source de triche dans World of Warcraft. L'équipe communique rarement publiquement à ce sujet car décrire les méthodes utilisées facilite de telles actions, mais souhaite s'étendre davantage aujourd'hui, car de nombreux joueurs ont récemment demandé plus de détails.

En prennent en compte les actions de mercredi, au cours du dernier mois dans les régions Amériques, Océanique et Europe, les développeurs ont fermé ou suspendu 74.000 comptes WoW ayant violé les Conditions d'utilisation. La majorité utilisaient des bots, principalement afin de farmer des ressources ou tuer des ennemis plus efficacement que les joueurs légitimes ne le peuvent. 

Bien que les suspensions de mercredi aient été appliqués en bloc (appelé généralement 'vague de bans'), c'est un priorité pour l'équipe d'identifier les comptes utilisant des bots et les supprimer. L'équipe travaille contre la montre, chaque jour de la semaine, et de nombreuses suspensions et fermetures de compte au cours des derniers moins ont eu lieu au milieu de la nuit ou le weekend.

Comme vous, les développeurs jouent à World of Warcraft et comprennent le sentiment de rencontrer un joueur qui utilise un bot. L'équipe souhaite toujours éliminer le joueur en question, si cela peut être prouvé qu'il triche. Et cela soulève une grande difficulté dans la résolution de ce problème - les développeurs doivent prouver que le joueur accusé n'est pas une personne qui contrôle son personnage avec ses mains sur un clavier. 

L'équipe utilise de puissants systèmes afin de déterminer si le joueur suspendu utilise une méthode de triche identifiable et moyens s'améliorent et évoluent constamment. Mais lorsqu'un suspect est examiné et que les mesures ne sont pas hors des limites, les développeurs doivent manuellement réunir des preuves contre le joueur accusé, ce qui peut demander beaucoup de temps et être complexe. Néanmoins, cela vaut le coup, car l'équipe ne souhaite pas prendre de mesures contre un joueur légitime.

Oui, il y a eu des cas où un joueur légitime semblait (selon un autre joueur) utiliser un bot. Dans ces cas, où un joueur légitime est signalé puis blanchit de tout acte répréhensible, il peut être très frustrant pour le joueur l'ayant signalé d'à nouveau voir ce qu'il pense être un bot. Les développeurs ont également vu des exemples où le joueur signalé était attrapé en cours d'exploit, était supprimé du jeu, et revenait rapidement faire la même chose sur un nouveau compte avec un personnage du même nom. C'est une situation frustrante pour les joueurs l'ayant signalé à l'origine. Vos signalements sont très utiles et les développeurs comprennent ce que vous pouvez ressentir à ce sujet.

En définitive, les développeurs travaillent pour résoudre une situation difficile. Les échanges en argent réel conduit les services tiers à placer un effort considérable pour contourner les systèmes de détection. Bien que cela soit une grande priorité pour les développeurs, c'est l'unique priorité pour les services de bots basés sur le profit. Les bans que les développeurs effectuent sont simplement un coût dans leur business.

L'équipe travaille sur davantage d'améliorations dans tous les aspects du jeu qui pourraient résoudre les problèmes de triche plus rapidement et complètement et continuera d'informer les joueurs lorsque ces nouvelles étapes sont franchies.

Les développeurs vous remercient pour vos retours sur ces problèmes et pour vos signalements.

Tags : WoW Classic Live
Source : Blizzard
26 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.122.237 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.