Blizzard explique les raisons de l'introduction du Jeton WoW sur Wrath Classic

Un combat constant contre les transactions en argent réel...
Arkentass | 25/05/2023 à 10h30 - 9

Suite à l'introduction du Jeton WoW sur Wrath of the Lich King Classic, une partie des joueurs s'est montré très réfractaire à cette décision de l'équipe de développement. Dans un message publié cette nuit sur les forums officiels, Kaivax explique les raisons derrière cet ajout contesté par certains membres de la communauté.

Ce n'est pas une décision qui fut prise à la légère. Jusqu'à présent, pour Classic, l'équipe de développement ne souhaitait pas introduire le Jeton WoW dans les régions Amériques et Europe. Lorsque WoW Classic est arrivé en 2019, un tel ajout était inimaginable pour Blizzard, et c'est resté vrai jusqu'à la fin de Burning Crusade Classic, pour plusieurs raisons :

  • À Vanilla, le faible montant d'or était un facteur principal dans la façon dont vous approchiez votre aventure en Azeroth. Vous économisiez pour obtenir votre première monture au niveau 40, vous choisissez quels sorts vous souhaitiez apprendre lors de votre montée en niveau afin de pouvoir acquérir une nouvelle arme ou pièce d'armure. Au niveau 60, une certaine forme d'investissement en temps est nécessaire afin de maintenir un personnage dans un écosystème où les flacons, les potions de résistance et les élixirs sont une part importante du jeu, et où les ressources sont rares et très contestées. C'est resté vrai durant Burning Crusade, où les potions et les flacons pouvaient être une dépense hebdomadaire importante et où les ressources nécessaires afin de les créer étaient toujours assez difficiles à obtenir.
  • Cela ne ressemblait pas à Classic, semblait ne pas y avoir sa place, et ne correspondait pas à ce que la majorité des développeurs souhaitait pour revivre les premières années de WoW.

Cependant, ce que l'équipe souhaite faire dans une optique de conception et ce qu'elle doit faire pour le bien de la communauté n'est pas toujours la même chose, et c'est l'un des facteurs les plus difficiles avec un jeu en ligne de cette taille comme Wrath Classic. Lorsque les développeurs ont étudié l'état des choses dans Wrath Classic, et comment les différents joueurs approchent le jeu, ces derniers ont vu qu'ils ne pourraient pas réduire la demande pour l'or. L'impact des transactions en argent réel va au-delà d'un simple achat d'or, c'est l'intégralité du marché noir qui se repose sur les ventes d'or. Le concept de bot est souvent évoqué, mais ce n'est pas uniquement les bots qui sont responsables, mais également les comptes compromis, les fraudes à la carte bancaire, les scams, les clients hackés, et les outils que les personnes tierces utilisent afin de faire fonctionner les transactions en argent réel.

Les développeurs voient beaucoup de retours tels que 'bannissez les bots'. Ces derniers en bannissent des milliers chaque semaine. Ce n'est pas aussi visible pour les joueurs, et c'est un autre problème, l'équipe aimerait mieux mettre en avant ces actions (plus d'infos plus bas). En réalité, Blizzard n'a jamais été aussi efficace dans l'identification et la prise de mesure envers ces comptes, et les personnes en charge de celle-ci itèrent et innovent quotidiennement.

Malheureusement, dans l'histoire de WoW, les joueurs qui effectuent des échanges non autorisés n'ont également jamais été plus efficaces dans la découverte de nouvelles méthodes, systèmes, farms et exploits pour contourner les mesures. Peu importe les efforts d'ingénierie et d'analyse placés dans cet objectif, les sites utilisant les transactions en argent réel en placent le même montant ou plus, et ces derniers sont des centaines, même des milliers, développant des nouvelles technologies et techniques afin de contrer celles de Blizzard. C'est une course à l'armement qui ne s'arrête jamais.

Les développeurs ne vaincront jamais complètement les bots ou les transactions en argent réel. Ce n'est pas une bataille qui peut être gagnée car il y a de l'argent en jeu pour les personnes tierces. La nature de ce type de chose dans les jeux en ligne est un fait. Cela a toujours été le cas dans WoW, et chaque jeu populaire des 25 dernières années, et fera toujours partie des jeux en ligne par la suite. C'est un combat frustrant, mais les développeurs ne s'arrêteront pas.

Bien qu'il ne peut pas y avoir de victoire complète à cette guerre, ce que les développeurs peuvent faire est réduire l'impact en jeu. Est-ce que le Jeton WoW est la réponse universelle à ce problème ? Non, mais c'est un outil, parmi d'autres. Il y a une claire demande d'or pour certains types de joueurs, et cette demande ne fait que croitre. C'est pourquoi l'équipe utilise un outil qui a déjà été utilisé précédemment afin de réduire l'impact des transactions en argent réel en jeu. Plus les développeurs déploient d'outils, moins il sera lucratif pour les personnes tierces de faire ce qu'elles font afin de faire du profit, moins il sera probable que de nouveaux acteurs entrent dans cette scène, et plus il sera probable que les acteurs existants quittent cette dernière. Au final, ce sont des étapes et l'utilisation de plusieurs outils qui réduiront l'impact de ces personnes tierces pour Wrath Classic et ce qui arrivera par la suite.

Conception de Wrath et la valeur de l'or

Pour les raisons de l'introduction du Jeton WoW comme outil, il faut reprendre le concept de base de Wrath of the Lich King. Au final, c'est ce qui a convaincu l'équipe de reconsidérer le Jeton WoW après un refus d'utilisation si long. Dans Wrath Classic, vos activités hebdomadaires habituelles se suffisent pour la plupart à elles-mêmes. L'achat de potions, de flacons, de composants et d'autres composants nécessaires en fin de jeu peut être entièrement subventionné en jouant au jeu normalement. Faire votre raid hebdomadaire habituel, quelques donjons ou quelques quêtes journalières par semaine sera suffisant, et octroie aux joueurs les plus assidus et biens préparés plus d'or qu'ils n'en ont besoin pour eux-mêmes. De manière plus simple, l'or est plus accessible, et le concept de base de Wrath a minimisé la nécessité de farm afin de soutenir un style de jeu normal.

En prenant cet aspect en compte, les développeurs ont réalisé que l'introduction du jeton ne serait pas une tentation pour la plupart des joueurs réguliers comme achat visant à soutenir leurs activités quotidiennes. Cela n'a pas d'impact pour la moyenne des joueurs qui se connecte, fait des raids quelques jours de la semaine en guilde, quelques donjons et quêtes journalières, et joue à d'autres jeux entre ces activités. Il n'y a pas d'impact sur l'expérience de ce type de joueurs qui les tenteraient à acheter un jeton juste pour poursuivre ce qu'ils font déjà.

Meilleure visibilité dans les mesures prises contre les comptes

Comme mentionné précédemment, Blizzard souhaite rendre plus visible ses actions. Il y a quelques semaines, les développeurs ont indiqué avoir banni plus de 120.000 comptes sur World of Warcraft uniquement dans une importante vague, mais celles-ci ne sont qu'une faible portion des actions qui sont prises chaque semaine. Au cours des deux dernières semaines, par exemple, voici les mesures qui ont été prises par l'équipe : 

  • Fermetures de compte Battle.net : 248.105.
  • Fermetures de compte WoW : 73.057.

Ces nombres ne concernent que les deux dernières semaines et c'est ce à quoi ces derniers ressemblent de semaines en semaines. C'est un effort de taille et c'est le travail à temps plein de nombreuses personnes. C'est un problème à l'échelle énorme. Blizzard possède des outils, et ces derniers sont efficaces, mais les acteurs de ce milieu reviennent toujours avec des méthodes nouvelles et différentes à chaque fois. Cela dit, les développeurs posteront plus régulièrement à ce sujet.

Tags : WoW Classic Live
Source : Blizzard
9 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 3.961.188 visites.
© Copyright 1998-2024 JudgeHype SRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.