Blizzard bannit par erreur plusieurs joueurs du royaume Amnennar à cause de l'effort de guerre d'AQ

Vous farmez comme des bots
JudgeHype | 24/08/2020 à 11h32 - 25

Ces derniers jours, Blizzard a banni plusieurs joueurs du royaume Amnennar sur WoW Classic. La raison mise en avant est généralement l'utilisation de logiciel de triche (hacks), une pratique évidemment interdite par la société. Cependant, ces joueurs jurent sur la tête d'Elune qu'ils sont blancs comme neige et qu'ils ne trichent en aucun cas.

Après investigation, il semble que les joueurs ciblés par la sanction ont tous participé à l'effort de guerre d'Ahn'Qiraj. C'est le cas de Thomas qui a activement participé à la collecte des matériaux et est parvenu à récupérer le Sceptre des Sables changeants. Il précise qu'il n'a jamais utilisé de bots et qu'il a simplement farmé du lin pendant de longues heures.

D'autres joueurs sont dans le même cas que lui et ont ouvert des tickets auprès de l'assistance clientèle de Blizzard. Sur la capture d'écran ci-dessous, un joueur s'est plaint de la décision de Blizzard et a demandé des précisions sur les raisons qui ont conduit à la suspension de son compte.

Le Maître de Jeu en charge du ticket s'est renseigné et deux jours plus tard, le compte a été réactivé. Il semble que l'effort de guerre ait mis à mal certains éléments du système de sécurité de WoW Classic à cause du temps passé à farmé les composants.

Si votre compte a été suspendu ou banni et que vous estimez que cela n'avait pas lieu d'être, n'hésitez pas à contacter Blizzard afin de demander à un MJ d'y jeter un oeil de plus près. Merci à Darhkan pour son mail à ce sujet.

Tags : WoW Classic Blizzard Communauté
25 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.131.313 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.