Guide de Terestian Malsabot à Karazhan dans Burning Crusade

Terestian Malsabot est le 6ème boss de Karazhan. C'est un boss optionnel, en ce sens qu'il n'est pas obligatoire de le tier pour faire apparaître Prince Malcheezar. Le combat est intéressant, avec d'un côté le boss, mais aussi et surtout plein de Diablotins et un joueur qui se retrouve en très mauvaise posture systématiquement. Les DPS auront un gros boulot à faire. Retrouvez ci-dessous nos conseils pour les Tanks, classes à dégâts et soigneurs pour venir à bout de cette rencontre.


1. Guide rapide du Terestian Malsabot par rôle

  • Tank : Pensez à récupérer Kil'rek s'il ne meurt pas rapidement.
  • DPS : Pensez à rapidement passer sur les chaînes démoniaques pour sauver le joueur sacrifié. Utilisez vos cleaves et AoE pour tuer Kil'rek tout en vous attaquant à Terestian. Les Démonistes doivent se trouver près des portails et utiliser des AoE pour tuer rapidement les diablotins.
  • Heal : Soignez le joueur sacrifié pour éviter qu'il meurt. Surveillez les joueurs pour voir qui est la cible d'Amplifier Flammes afin de leur apporter des soins supplémentaires. Soyez également attentifs aux Démonistes qui encaissent des dégâts de la part des Diablotins.


2. Stratégie de Terestian Malsabot

Ce boss est largement optionnel. Il ne contrôle le repop que d'un pack de mobs juste avant Aran et se trouve dans une salle annexe qu'on ne traverse pas pour aller au Prince. Le mieux est de faire Aran, le prince, puis revenir faire des essais sur lui. Il n'est effectivement pas forcément évident de prime abord et son emplacement le rend vraiment optionnel.

Niveau trash, c'est bien simple, y en a pas. Juste le pack dans la dernière salle avant Aran constitué de trois démonistes et leurs démons, pack que vous devez avoir déjà fait régulièrement lors des trys sur Aran. Puis 2 packs constitués de démos tout faibles à faire à l'AoE. C'est vraiment un boss trash-free et c'est pas plus mal :)

Niveau difficulté de la rencontre, c'est assez difficile à dire étant donné que le boss n'a pas arrêté de changer. A la sortie de Burning Crusade en 2007, c'était vraiment un boss free-kill (autant que le chess event). Ensuite, il a été un peu trop up et est devenu quasiment invulnérable (autrement dit, plus personne ne le faisait : beaucoup trop dur pour les loots qu'il donne). Ce n'est qi'avec le patch 2.1 qu'il a retrouvé un niveau raisonnable. En fait, j'aime beaucoup ce boss parce que pour une fois, ce sont vraiment les dps qui vont bosser. Pour le Conservateur, l'important était la puissance de frappe des dps mais ils n'avaient finalement pas grand chose de spécial à faire. Ici, il faut aussi qu'ils frappent fort, mais ils auront également beaucoup, beaucoup de chose à faire alors que les soigneurs seront plutôt tranquilles.

Commençons par le début. Le Main Tank va tanker le boss tranquillou là où il se trouve. Il ne tape pas très fort ni très vite et quelques heals réguliers suffisent. Un boulot sans stress pour le MT. Le boss a un add, le démon Kil'rek. L'off-tank va le prendre à côté du boss là où il se trouve. Le démon tape vraiment peu. Certes, ça fait mal quand même sur du tissu (3-4K sur du tissu), mais sur de la plaques ou du poil d'ours, c'est rien du tout. Tout les dps vont focus sur l'add qui a peu de points de vie. Lorsque l'add est mort, il met un debuff de 30 secondes sur le boss, tous les dps foncent sur le boss, c'est le moment où on dps le boss. Comme le démon ne tape vraiment pas fort, l'off-tank pourra mettre son stuff dps sans problème, afin de faire plus de dps sur le boss. Au bout de 30 secondes, l'add repop, l'off-tank doit le reprendre le plus vite possible, histoire d'éviter qu'il aille se ballader parmi les healers, et on recommence tanking de l'add, dps de l'add puis dps du boss, etc.

Jusque là, pas de souci. Deuxième capacité : le boss ouvre deux portails à sa droite et à sa gauche, de petits diablotins en sortent très régulièrement. Les diablotins ont très peu de points de vie, ne tapent pas très fort (entre 200 et 400 par boule de feu), mais bon, quand il y a une vingtaine dans la salle, ça commence à faire beaucoup. La meilleure solution est de laisser un démoniste spammer sa graine de corruption pour les tuer régulièrement à l'AoE (la graine de corrpution doit être posée sur le boss pour la faire éclore le plus vite possible). Les healers vont s'occuper de soigner régulièrement un peu tout le monde qui prendra les boules de feu. Un heal régulier et soutenu devrait suffire. Placez tous les joueurs tous en pack près des runes vertes, afin que si un diablotin s'avance vers un joueur il reste toujours à portée de l'AoE de la graine sur le boss. Le prêtre pensera également à mettre une bubulle de temps en temps sur le démo. Les boules de feu ne font pas mal, mais 10 boules de feu toutes les secondes, ça interrompt beaucoup les incantations.

Mais c'est pas fini. On continue ? De temps en temps (une fois toutes les 30 secondes environ), un joueur est sacrifié et se retrouve enchaîné au milieu du cercle vert. Pendant le sacrifice, le joueur a un DoT hyper puissant (plus de 2K par seconde en gros) qui, en plus de faire perdre de la vie au sacrifié, régénère celle du boss. Les healers doivent être super réactifs pour faire du sur-heal sur le sacrifié pour qu'il ne meurt pas, et les dps doivent tous, j'ai bien tous, switcher instantanément sur le sacrifié pour taper les chaînes qui l'entoure. Les chaînes ont entre 10 et 15K de vie. Elles doivent être supprimées en moins de 5 secondes sinon le sacrifié va mourir et le boss aura eu trop de regen.

Voilà le combat. Tout repose donc sur une bonne coordination des dps. Focus instantané des chaînes. Dps des diablotins pour le démo (avec l'aide du mago de temps en temps si on est un peu dépassé), tanking et dps de l'add s'il est là, dps du boss sinon... Et le dps doit vraiment être soutenu, car le boss passe en mode enragé après 10 minutes, donc pas le temps de lambiner. Pour les healers, il faut faire attention au sacrifié et bien le sur-healer avec vos heals les plus courts (les incantations de 3 secondes, ça sert à rien, il est déjà mort le pôv gars). Il faut faire attention aussi lorsque c'est le démo qui est sacrifié à voir sur qui les diablotins se sont retournés pendant ce temps (15 boules de feu qui arrivent d'un coup sur le mage, ça lui fait généralement mal). A part ça, faut healer un peu tout le monde aux hots et voilà. Pas de grosse difficulté sur le heal mais besoin de beaucoup de mana en revanche. En 10 minutes de combat, j'ai quand même usé 3 popos + 2 innervations.

Conclusion, un vrai beau combat où enfin les dps suent un peu. Et puis, c'est un bordel infernal dans la pièce entre le boss, l'add, les diablotins, le sacrifié (tout ça pouvant bien sûr arriver en même temps), un véritable carnage.


Cette page a été mise à jour le 6 mai 2021 à 09h34
Cette page a été créée le 30 avril 2021 à 14h23
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cet article !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.442.045 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.