Guide de Damoiselle de Vertu à Karazhan dans Burning Crusade

Damoiselle de Vertu est le 3ème boss de Karazhan, mais il est optionnel et n'entre pas en compte dans l'activation de Prince Malchezaar. Le combat n'est pas compliqué, la clé pour réussir venant surtout d'une bonne dissipation de ses effets. Si vous parvenez à gérer cet aspect du boss, vous le tuerez rapidement. Retrouvez ci-dessous nos conseils pour les Tanks, classes à dégâts et soigneurs pour venir à bout de cette rencontre en trois phases.


1. Guide rapide de Damoiselle de Vertu par rôle

Le combat repose sur la bonne gestion des aptitudes principales du boss. Positionnez-vous bien pour éviter Colère divine, car les dégâts augmentent à chaque fois qu'une nouvelle victime est touchée. Pendant Repentir, une AoE qui endort les cibles pendant 12 secondes, évitez surtout de perdre vos joueurs-clés, cela entraînerait un wipe. Enfin, retirez dès que possibles Flammes sacrées, un DD+DoT.

  • Tank : Vous pouvez tanker le boss où il se trouve, pas besoin de vous prendre la tête. Utilisez vos cooldowns défensifs pendant Repentir et prévenez vos soigneurs si vous savez que vous ne survivrez pas pendant Repentir.
  • DPS : Dispersez-vous dans la salle, c'est le meilleur moyen de réduire le nombre de cibles touchées par Colère divine. Les DPS en mêlée peuvent donner un coup de main pour soigner le tank si besoin.
  • Heal : Dispersez-vous dans la salle pour la même raison que les DPS. Dissipez aussi vite que possible Flammes sacrée. Avoir un soigneur pas loin du boss avant un Repentir est aussi une bonne idée. Les Chamans peuvent utiliser leur Totem de Glèbe.


2. Stratégie de Damoiselle de Vertu

Une fois Moroes tombé, il est temps d'aller rendre visite à la Damoiselle de Vertu pour un dernier free-kill relaxant avant les vraies difficultés de l'instance. Pour cela, il faut ressortir de la salle du buffet de Moroes par là d'où l'on vient, traverser le hall en haut des escaliers et passer par la petite porte à gauche. Les packs de mobs s'enchaînent comme d'habitude. Ce sont des fantômes habituels. Après avoir monté un petit escalier, on arrive dans le couloir de la damoiselle. Et là on change de trash...

On se retrouve à bastonner des concubines et des hôtesses dévergondées. Les trashs ne sont vraiment pas difficiles, mais en revanche on se marre bien. Elles n'arrêtent pas de balancer des emotes à la noix que je me suis fait le plaisir de noter :

  • C'était bien mais un peu court
  • Assez de préliminaires, passons aux choses sérieuses
  • Ca se termine toujours trop vite
  • Juste au moment où ça devenait intéressant
  • Je veux te montrer un autre aspect de ma personnalité
  • J'ai été très très vilaine
  • Si tu t'approches encore, je hurle
  • Je veux que tu restes avec moi... pour toujours
  • Viens jouer avec moi.

Du coup, les trashs sont pas difficiles mais tous les mâles en manque s'approchent des mobs pour entendre leurs emotes et se font prendre dans les AoE. C'est particulièrement gênant pour les healers en fait. Du coup, ça wipe dans la bonne humeur.

Avant d'arriver dans la salle de Damoiselle, vous trouverez une chambre sur le côté gauche du couloir. Sur la table se trouve le journal recherché dans la quête que vous devez avoir (suite de celle d'après Attumen).

On arrive enfin devant la Damoiselle de Vertu. Elle n'a pas beaucoup de points de vie, le combat est assez rapide mais assez intense surtout pour les healers. Régulièrement, elle balance des DoT qui font très très mal sur un joueur aléatoire, les prêtres et paladins sont réquisitionnés pour dissiper les DoT le plus vite possible ; temps de réaction moyen souhaité : moins d'une seconde. Chaud. 

Elle balance également de temps en temps des chaînes d'éclair, il faut donc que tous les joueurs soient bien écartés les uns des autres. Mais attention, il faut aussi que tout le monde soit bien à portée des dispelleurs. Ha oui, ça devient compliqué. Mettez-vous tous en cercle autour du cercle bleu et ça passe.

Troisième remarque, elle balance en continu un AoE autour d'elle sur 8 mètres qui fait peu de dégâts mais quand même. Pensez à bien healer les joueurs en mêlée régulièrement qui vont se prendre 500 à 1.000 points de dégâts toutes les secondes. Enfin, elle fait de temps en temps un stun général de 8 secondes. Et là, c'est très ennuyeux un tank sans heal pendant 8 secondes. Si vous avez un paladin, vous pouvez mettre une bénédiction de sacrifice sur le MT juste avant le stun, le paladin se fera ainsi déstun. Vous pouvez aussi demander à un ou 2 healers de se rapprocher du centre juste avant le stun pour être dans la zone de l'aoe pour ainsi prendre des dégâts et se faire destun également.

Bref, un combat très intéressant, pas très difficile, qui devient même franchement trivial dès qu'on commence à s'équiper un peu.


Cette page a été créée le 23 avril 2021 à 17h55
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cet article !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site World of Warcraft Classic : 2.442.121 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.